accueil | œuvres | publications | vidéos | audios | biographie | contact |






Nenna est un artiste brésilien qui explore les multiples langages de l'art contemporain. Considéré comme le précurseur de ces pratiques artistiques dans sa région natale, il réalise sa première œuvre avec l'intervention urbaine ‘O Estilingue’ (le Lance-pierre) en1970, à une époque où le Brésil vivait sous une surveillance rigoureuse de la dictature militaire implantée en 1964. Toute sa production artistique postérieure se caractérise par une réflexion philosophique qui transite avec désinvolture à travers divers processus, comme le dessin, la peinture, la musique, la vidéo, les performances et installations.

Nenna [Atilio Gomes Ferreira, né le 2 août 1951 dans la ville de Vitória, ES, Brésil] a étudié au Centre d'Arts de l'Université Fédérale de l'Espírito Santo, où il bénéficia du soutien du sculpteur Maurício Salgueiro, ce qui fût une importante stimulation pour développer ses idées et concepts qui étaient alors considérés comme audacieux par l'institution. En 1971, il reçoit le prix principal du «I Salon d'Élèves et Anciens Élèves », prix remporté avec une copie en Xérox (photocopie) [technologie récente à l'époque] de la propre fiche d'inscription remplie pour l'événement.

En 1973, il séjourne à New York où il se lie d'amitié avec l'artiste brésilien Hélio Oiticica et vit dans le milieu de la contre-culture. Il y découvre la technologie de la vidéo, alors récente, et commence à l'utiliser expérimentalement.

Au Brésil, en 1976, il obtient la reconnaissance nationale en participant à l'exposition ‘Brasil 1970-75 – Arte Agora’ du commissaire Roberto Pontual au Musée d'Art Moderne de Rio de Janeiro, où il présente ‘Embrulhos Transparentes’ (Emballages transparents). Il réalise l'exposition ‘Taru’, une installation dédiée au 'temps’, en 1979 en Espírito Santo.

Au début des années 80, résidant à Rio de Janeiro, il débute la série ‘Pinturas Cariocas' qui sera présentée lors de l'exposition ‘Novos Cariocas’ du commissaire Marcus Lontra au Centre Culturel Cândido Mendes et en 1983, il réalise une exposition individuelle dans le Parc de Sculptures de Catacumba lors d'un événement produit par RioArte.

De retour en Espírito Santo, il publie le livre ‘Vereda Tropicália’ et continue la série de peintures commencée à Rio de Janeiro. En 1993, il réalise l'installation ‘Vydeo’ dans la Galerie Homero Massena, à Vitória.

L'année suivante, il voyage en Amazonie avec le sculpteur Frans Krajcberg, enregistrant en images et par écrit dans ‘Incandescente’, les défis de la conservation de la forêt.

En 2003, il réalise l'exposition ‘Chega de Saudade’ avec ses dernières peintures au Musée d'Art de l'Espírito Santo (MAES). Il publie le catalogue contenant le résumé de son œuvre ainsi que l'audiovisuel ‘Vydeo’ et le CD musical ‘Nenna’ avec la participation des principaux musiciens de l'Espírito Santo.

Il présente l'installation ‘Brasil’ à la galerie Homero Massena en 2005. En 2010, il est l'invité d'honneur de l'exposition internationale de performances ‘Trampolim_’, à Vitória, où il présente son travail inédit ‘Bandeira’(Drapeau) lors de l'ouverture.

En 2012, il réalise une grande exposition individuelle occupant le MAES – Musée d'Art de l'Espírito Santo Dionísio Del Santo et la Galerie Homero Massena, où il présente une série d'œuvres inédites composée de huit ‘Méditations Extravagantes’ avec Almerinda da Silva Lopes comme commissaire de l'exposition.